Les pavillons en découpe

 


QUELQUES RéACTIONS....



Bonjour à tous


Je suis content que cette info vous ai fait ainsi réagir...Évidemment, la découpe des pavillons quand ils s'y prêtent est une solution au mal logement mais ...mais ...mais la craintes que ce soit les marchands de sommeil qui s'emparent de ce juteux marché n'est pas infondée...


Dans ma rue meudonnaise, j'ai vécu la découpe d'un petite hôtel meublé pour ouvrier car alors proche des ateliers de Renault Ile Seguin...Ce petit hôtel a été découpé en douze appartements F2 sans aucune possibilité de stationnement pour les habitants qui sont le plus souvent des locataires payant des loyers élevés...


Il faudra donc que l'on suive avec attention ce qui peut se passer dans les quartiers pavillonnaires seules zones dans les départements de la petite couronne où on peut densifier encore un peu...Par ailleurs, ces nouveaux logements ne permettront pas de résoudre la crise du logement car ils ne seront pas considérés comme des logements sociaux et seront vendus comme des petits logements dans une résidence de charme...on voit déjà ce type de publicité...


Amitiés à tous


Michel Riottot



Bonjour

La découpe, qui  peut être une bonne chose quand la construction s'y prête, doit même sans autorisation respecter les PLU  c'est à dire peut inclure le stationnement des véhicules dans la propriété  et la conserver des espaces verts.

Dans les cas cités par le monde ce sont de petits pavillons avec suppression totale des espaces verts, le bétonnage à outrance avec des nuisances de stationnement et de bruit

alorsoui à une découpe raisonnée  non à des découpes types  marchands de sommeil

Jean



Le 11/04/2013 10:28, Catherine Reinaud a écrit :

Catherine Giobellina a raison.

La découpe des maisons anciennes est une bonne chose si les loyers sont raisonnables. Les communes pourraient y veiller. Il y a souvent une convivialité qui s’instaure plus facilement que dans une tour !


Ayant vécu le tiers de ma vie dans les pays anglo saxons, je peux vous dire que cette découpe n’affecte pas seulement les banlieues, on lat rouve aussi dans les quartiers chics de Londres, Montréal ou N.York, les belles maisons victoriennes et autres ont été découpées depuis bien longtemps en studios et appartements. Cette découpe se trouve aussi en Belgique et Hollande d’ailleurs.

amicalement,

Catherine Reinaud


Bonjour,


Ces faits sont évidemment condamnables mais je vous invite à lire cette réaction d'une internaute du Monde :


Cela fait bien longtemps que ce phénomène existe à Londres, dans les maisons victoriennes de banlieue, avec des sous-locations de chambres ou d'appartements exigus. Pourquoi qualifier ces logements de taudis ? Ne faut-il pas définitivement condamner ce fantasme de la petite maison individuelle où chaque famille s'enferme et s'endette ? Mieux vaut cela qu'une tour HLM sans âme ou bien une maison isolée à 2h de son travail !

 

J'ai moi-même vécu et travaillé plusieurs mois en Australie en occupant une piaule dans une maison "de banlieue" que je partagrais avec des co-locataires de toutes nationalités. Cette expérience a été très enrichissante et je pense qu'on pourrait parfaitement la reproduire chez nous.


Amitié

catherine




Bonjour à tous

Ce n'est pas un fait nouveau dans  la commune de Gagny

Une grande partie de la commune est en zone UG classée  au POS en  habitat individuel. Depuis des années cela n'a pas empêché  la division des pavillons en plusieurs logements Les véhicules stationnent  dans les rues et la municipalité se déclare impuissante

Comment empêcher ce  phénomène puisque les travaux intérieurs ne nécessitent pas  d'autorisation?.

Jean

Retour AccueilAccueil.html