Concertation Fort de Vaujours : Placoplatre Hors Jeu


Comme nous  l'avions écrit à l'issue de la période de concertation (Cahier d'acteur), les bilans présentés par Placoplatre et par la CNDP confirment le peu d’intérêt de ce qui a été présenté et les incertitudes qui demeurent, révélant au mois de février 2019 encore plus de questions sans réponse, après les attentes exprimées dès le 17 septembre 2018 jour de lancement de la concertation.


Dans son projet d'autorisation d'exploiter le site du Fort de Vaujours présenté en CSS du 19 février 2019, Placoplatre ne propose  qu'un tiers d'un projet initial envisageant l'exploitation des 30 hectares acquis auprès du CEA. Plus de 3 mois de débats pour ce « piètre » résultat posent problème alors que Placoplatre semble avoir totalement oublié les grands principes de la « Charte de la participation du public » qui se devait être le guide  essentiel de cette concertation.


L'Article 1 de cette charte est à lui seul, le révélateur des lacunes démontrant que le maître d'ouvrage, Placoplatre, n'a pas réussi une mission qui devait organiser la participation dans un cadre clair et partagé. La nature du projet est toujours incertaine aussi bien pour le maître d'ouvrage, que pour le public, ce qui a largement rétréci l'objet du débat. Les scénarios alternatifs ont été bien sûr peu discutés et même  seulement évoqués par le milieu associatif, la participation du public dans le processus décisionnel étant ainsi peu écouté dans le cadre de la co-construction.
La robustesse de la décision exprimée dans le bilan final ne peut alors être considérée comme acceptable par tous les acteurs du débat.

Pour leur part les garants de la CNDP  considèrent qu’il est impératif de poursuivre dans la voie du dialogue et de la reconstruction de la confiance, ce qui traduit en termes « choisis » les lourdes lacunes des 3 mois de concertation


Pour les garants la concertation devrait être poursuivie sous une forme adaptée, en particulier lors des phases critiques ; on est en phase critique depuis l'annonce du projet de Placoplatre. La mise en œuvre en l'état du projet présenté par Placoplatre, démontrera un nouvel échec des procédures de concertation.
De la même manière l’effort d’information du public sur le projet doit être maintenu et amplifié, ce qui traduit clairement les manques évident d'information pertinente.


Les garants rappellent enfin les démonstration sommaires pour la variante d’exploitation en souterrain en termes d'analyse comparative multicritères intégrant les différentes dimensions économique, sociale et environnementale, et en particulier le bilan carbone, les conséquences en matière de trafic routier, de bruit, de poussières ainsi que les conditions de travail du personnel à comparer en particulier avec les extensions demandées par Placoplatre sous le Bois de Bernouille..


Retour AccueilAcceuil.html